www.ivanbassodailyblog.com

Blog officiel français Ivan Basso

Tour 2016 (Coordinatore Tecnico)

Toute l'émotion de la Grande Boucle 


Fin TDF : Un dernier Tour aux mille et une émotions pour la Tinkoff

21B.jpg

 

Le Tour de France 2016, remporté par Christopher Froome (Sky), s’est refermé ce soir sur les Champs-Elysées, avec la victoire au sprint d’André Greipel (Lotto Soudal), devant Peter Sagan (Tinkoff) et Alexander Kristroff (Katusha). Une Grande Boucle spéciale pour la Tinkoff, puisque c’était sa dernière. La formation russe était venue pour briller sur le classement général avec Alberto Contador mais l’espagnol a malheureusement dû abandonner en fin de première semaine. Elle a cependant fort bien réagi, en obtenant trois victoires d’étapes avec Peter Sagan, qui finit également meilleur sprinteur et super-combatif. Puis Rafal Majka lui a également redonné des couleurs, en décrochant le maillot à pois du meilleur grimpeur. 

Ivan, qui effectuait son premier Tour en tant que dirigeant, nous livre son bilan : "Pour la Tinkoff ce fut un Tour avec deux émotions différentes : il a très bien commencé avec Peter, et puis on a eu de la malchance avec Alberto Contador, à causes de ses deux chutes lors des premières étapes. Notre principal objectif, qui était la victoire de ce Tour, a alors été compromis. Et j’ai vu comment a travaillé Alberto durant ces six mois, je pense que ça aurait été une autre histoire et notre Tour aurait pu être encore plus grand. Mais cela ne veut pas dire que Froome n’a pas fait un Tour exceptionnel. Il a démontré dès le début qu’il avait totalement ce Tour en main, qu’il le voulait. Il a été présent à toutes les arrivées, il a attaqué en montée, en descente, en contre-la-montre. Il a été démontré qu’il était nettement plus fort que tout le monde, soutenu par l’équipe la plus forte, une équipe exceptionnelle qui l’a toujours bien protégé. Pour ma part c’est un honneur d’avoir vécu ce dernier Tour de la Tinkoff. Merci pour tout Oleg. Et jusqu’à fin octobre nous avons d’autres rêves à atteindre". 

Un des grands hommes de cette édition 2016 c’est bien-sûr Peter Sagan, qui a été impressionnant autant par son talent que sa simplicité : "Tout le monde est heureux. Mes victoires ont été incroyables et j’ai aussi essayé d’aider mes coéquipiers, j’ai aimé le faire. Le Tour m’a toujours réussi. Les deux dernières années je n’ai pas gagné d’étapes mais cette fois-ci j’en ramène trois. Aujourd’hui aussi j’ai essayé de donner le meilleur pour en obtenir une quatrième mais j’ai sprinté un peu tard et André a fait un bon sprint. Maintenant je vais me reposer un peu et je ferais l’épreuve de VTT aux Jeux Olympiques. Ce sera quelque chose de spécial car j’ai débuté par le VTT".

Et voilà c’est fini…alors j’en profite pour remercier tous les supporteurs qui ont suivi Ivan dans sa nouvelle expérience à travers le blog et la page Facebook du blog. Et comme l’a dit notre Champion : d’autres rêves nous attendent alors…à très vite ! 

 

 

- Classement de l’étape : 

1. GREIPEL André (Lotto Soudal) 2h43mn08s  

2. SAGAN Peter (Tinkoff)

3. KRISTOFF Alexander (Katusha)

4. BOASSON HAGEN Edvald (Dimension Data)

5. MATTHEWS Michael (Orica-Bikeexchange)

 

- Classement général final : 

1. FROOME Christopher (Sky) 89h04mn48s  

2. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 4mn05s

3. QUINTANA Nairo (Movistar) à 4mn21s

4. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 4mn42s

5. PORTE Richie (BMC) à 5mn17s

10. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 7mn11s

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


24/07/2016
0 Poster un commentaire

Résultat 20ème étape : Final en beauté pour la Tinkoff

20B.jpg

 

 

Le Tour de France 2016 a vécu aujourd’hui ses derniers frissons, à l’occasion de l’ultime étape de montagne, qui menait de Megève à Morzine. Mais de bouleversements au classement général il n’y en aura pas eu ce samedi, les favoris ne se sont pas attaqués et seul Fabio Aru (Astana) a été défaillant, se retrouvant de la 6ème place à la 13ème. Demain sur les Champs-Elysées Christopher Froome (Sky) sera donc sacré pour la troisième fois, Romain Bardet aura lui l’immense bonheur de goûter pour la première fois aux joies de la du prestigieux podium, sur la deuxième marche. Nairo Quintana (Movistar) fêtera pour sa part son troisième podium. 

Mais si la course au maillot jaune n’a pas été palpitante, celle pour la victoire étape a été très disputée, et ce dès le 9ème km, lorsque sont partis quinze coureurs. Un groupe de 15 qui s’est ensuite agrandi à 30 et dans lequel figuraient deux Tinkoff, Roman Kreuziger et Peter Sagan. Kreuziger qui visait à la fois l’étape et le top 10 du général. Peter s’est donc mis à l’ouvrage pour lui pendant de nombreux kilomètres. Les mouvements se sont ensuite accélérés dans le Col de Joux Plane (hors-catégorie, 11,6 km à 8,5 %) et ils ne sont alors restés plus que quatre : Jarlinson Pantano (IAM), Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), Vincenzo Nibali (Astana) et Ion Izaguirre (Movistar). Dans la descente, malgré une route rendue très glissante par la pluie qui a accompagné les coureurs tout au long de la journée, Izaguirre n’a pas hésité à prendre des risques et il est parvenu à mettre à distance Pantano et Nibali. Vincenzo qui était tombé hier et qui a reconnu après l’étape avoir eu peur de se retrouver à nouveau à terre, préférant donc lever le pied. Pour Izaguirre le pari a été gagnant, il a maintenu 19s sur Pantano et 42s sur Nibali. 

La Tinkoff finit son Tour en beauté, notamment grâce à Peter Sagan. Maillot jaune pendant trois jours, vainqueur de trois étapes et du maillot vert, le champion du monde a été présent sur tous les terrains sur cette Grande Boucle, et il a d’ailleurs été élu super-combatif du Tour : "Je m'attendais à être nommé super-combatif… l'année dernière. Mais je suis très content de recevoir cette récompense maintenant. Cela me fait penser à mon Tour 2012, où j'avais gagné trois étapes et remporté le maillot vert. Nous nous sommes vite relevés lorsque nous avons perdu Alberto Contador, mais c'est parce que nous sommes une des meilleures équipes du monde. Je suis content d'en avoir fini avec cette semaine de montagne, et je suis impatient d'être à Paris demain".

Un autre coureur sera à la fête dimanche, Rafal Majka, qui célèbrera son deuxième maillot à pois : "J’aime le Tour et je suis heureux d’avoir ce maillot. C’est important que nous remportions ces deux maillots. Oleg quitte le sport et nous voulions lui offrir quelque chose sur ce Tour pour lui dire merci. Nous l’avons fait pour Oleg et ces cinq années de parrainage de l’équipe. C’est super car Roman Kreuziger est dans le top 10 du classement général et nous avons deux maillots distinctifs et trois victoires d’étapes. Ça a été un grand Tour de France car au début on a eu de la malchance mais maintenant ça va beaucoup mieux et nous sommes vraiment heureux. C’est tellement dommage pour Alberto mais félicitations à Chris Froome pour son maillot jaune". 

 

 

- Classement de l’étape : 

1. IZAGUIRRE Ion (Movistar) 4h06mn45s  

2. PANTANO Jarlinson (IAM) à 19s

3. NIBALI Vincenzo (Astana) à 42s

4. ALAPHILIPPE Julian (Etixx-Quick Step) à 49s

5. COSTA Rui Alberto (Lampre-Merida) à 1mn43s

6. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 1mn44s

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 86h21mn40s  

2. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 4mn05s

3. QUINTANA Nairo (Movistar) à 4mn21s

4. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 4mn42s

5. PORTE Richie (BMC) à 5mn17s

10. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 7mn11s

 

 

 

Profil 21ème étape : 

 

21.jpg

 

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


23/07/2016
3 Poster un commentaire

Résultat 19ème étape : Majka, roi de la montagne

19B.jpg

 

Jusqu’à présent, il faut bien le reconnaître, le Tour de France avait été fort peu passionnant. Mais c’est parfois lorsque l’on ne s’y attend plus que surgit l’étincelle, comme ce fût le cas ce vendredi, sur cette 19ème étape de 146 km entre Albertville et Saint-Gervais Mont-Blanc. Et cette étincelle est autant due aux coureurs qu’à la météo, qui a fait des siennes dans le finale… En début de course le scénario était pourtant tout ce qu’il y a de plus classique : une échappée de vingt coureurs a vu le jour, avec notamment les deux Tinkoff, Robert Kiserlovski et le maillot à pois, Rafal Majka. Au fil des kilomètres et des montées le groupe s’est considérablement réduit, pour devenir un duo : Rui Costa (Lampre-Merida) et Pierre Rolland (Cannondale). Mais ce dernier a laissé sur le bitume ses chances de victoire en tombant dans la descente du Col des Saisies. Une chute qui a alors marqué le commencement d’une série noire, car dans le groupe des favoris là aussi l’arrivée de la pluie a fait des dégâts, allant jusqu’à mettre à terre le maillot jaune Christopher Froome (Sky) dans la descente de Domancy. 

Un homme s’est montré en revanche irrésistible : le coureur de l’AG2R Romain Bardet. Le français est parti peu avant la montée finale de Saint-Gervais (1ère catégorie, 9,8 km à 8 %), avec son coéquipier Mikael Cherel. Après être revenu à la hauteur de Rui Costa, Bardet s’en est allé seul à 3 km du sommet. Il lui a ensuite fallu tenir bon face à un groupe maillot jaune très actif. Et pour 23s, Bardet a finalement offert le premier succès à la France sur cette édition 2016. Un double triomphe, puisqu’il grimpe également sur la deuxième marche du classement général, occupée hier par Bauke Mollema (Trek) mais qui a été lâché dans cette ultime ascension. C’est Joaquin Rodriguez (Katusha) qui a pris la deuxième place et Alejandro Valverde (Movistar) est lui troisième. Son équipier, Nairo Quintana, est 5ème à 26s. Fabio Aru (Astana), qui a beaucoup fait rouler son équipe, a fini 6ème à 28s. Froome a passé ligne 9ème et à 36s de Bardet. 

À la Tinkoff, si Roman Kreuziger n’était pas au mieux et à perdu du temps, Rafal Majka, en prenant par à l’échappée, a définitivement conquis le maillot à pois : "Je suis très heureux parce que dans l'équipe nous avons bataillé pendant toute la course pour aller chercher nos deux maillots, à pois pour moi, et vert pour Sagan. Aujourd'hui nous sommes assurés de les remporter et c'est un soulagement. Surtout que c'est devenu très stressant dès qu'il s'est mis à pleuvoir : la route devait être sèche depuis très longtemps, et elle est devenue très glissante, c'était dangereux. Avec tous les accidents je n’ai pas voulu prendre de risque.  Nous avons une grande équipe Tinkoff et nous sommes si heureux d'avoir deux maillots. C’est notre façon de dire merci à Oleg Tinkov pour tout son soutien. Nous avons eu d'excellents résultats sur ce Tour, à quelques reprises j’ai moi-même été dans le top trois. Au début du Tour on a eu de la malchance avec Alberto mais nous allons ramener deux maillots à Paris".

 

 

- Classement de l’étape : 

1. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) 4h14mn08s  

2. RODRIGUEZ OLIVER Joaquin (Katusha) à 23s

3. VALVERDE Alejandro (Movistar) à 23s

4. MEINTJES Louis (Lampre-Merida) à 23s

5. QUINTANA Nairo (Movistar) à 26s

17. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 1mn58s

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 82h10mn37s  

2. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 4mn11s

3. QUINTANA Nairo (Movistar) à 4mn27s

4. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 4mn46s

5. PORTE Richie (BMC) à 5mn17s

12. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 9mn45s

 

 

 

Profil 20ème étape : 

 

20.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


22/07/2016
0 Poster un commentaire

Résultat 18ème étape : Megève a vu Foome

18B.jpg

 

La messe est dite…À trois jours de la fin du Tour de France, Christopher Froome (Sky) a profité du contre-la-montre individuel de 17 km entre Sallanches et Megève, pour assoir sa domination. Et le maillot jaune n’a pas fait les choses à moitié : encore mieux qu’un bon temps, il a pris le meilleur, avec 30mn43 et 33km/h de moyenne. Tom Dumoulin (Giant-Alpecin), qui avait remporté le précédent chrono, est deuxième à 21s. À la troisième place, à 33s, on retrouve l’italien Fabio Aru (Astana). Concernant les dauphins de Froome au général, l’addition est plus lourde, avec Bauke Mollema (Trek-Segafredo) reléguer à 1mn25s et Adam Yates (Orica-Bikeeechange) à 1mn23s. Nairo Quintana (Movistar) perd lui 1mn10s. Le français Romain Bardet réalise une belle performance, 5ème à 42s, et voit le podium des Champs-Elysées se rapprocher. Le podium, voilà justement désormais l’unique vrais suspense sur ce Tour 2016, pour les deuxième et troisième marches tout étant en effet encore très ouvert.

Pour la Tinkoff c’est Roman Kreuziger qui a été le plus performant, 13ème à 1mn20s. Le directeur sportif Sean Yates déroulent les objectifs de ces derniers jours de Tour : "Roman a fait un bon chrono, il perd une place au classement général mais c’est très serré, les coureurs sont séparés seulement de quelques secondes. Demain c’est une nouvelle étape de montagne et le maillot à pois pour Rafal Majka n’est pas encore gagné, il doit garder un oeil sur De Gendt. Il a eu une dure journée hier mais je suis sûr qu’il sera à nouveau prêt à se battre demain".

 

 

- Classement de l’étape : 

1. FROOME Christopher (Sky) en 30mn43s  

2. DUMOULIN Tom (Giant-Alpecin) à 21s

3. ARU Fabio (Astana) à 33s

4. PORTE Richie (BMC) à 33s

5. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 42s

13. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 1mn20s

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 77h55mn53s  

2. MOLLEMA Bauke (Trek-Segafredo) à 3mn52s

3. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 4mn16s

4. QUINTANA Nairo (Movistar) à 4mn37s

5. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 4mn57s

12. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 8mn23s

 

 

 

Profil 19ème étape : 

19.jpg

 

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


21/07/2016
0 Poster un commentaire

Résultat 17ème étape TDF : Majka, de plus en plus rouge

17B.jpg

 

Après l’ultime journée de repos, le Tour de France a repris la route ce mercredi, pour une étape intégralement suisse, qui partait de Berne et se finissait sur la montée hors-catégorie (10,4 km à 8,4 %) de Finhaut-Emosson. Et juste avance ce difficile final, les coureurs devaient affronter le Col de la Forclaz (1ère catégorie, 13 km à 7,9 %). Une étape alpestre qui s’annonçait à double enjeu, avec d’un côté le gain de l’étape et de l’autre la course au maillot jaune, avec cette question : qui allait bien pouvoir mettre Christopher Froome en difficulté ? Pour avoir la réponse il a fallu attendre les deux ultimes kilomètres et elle a été sans appel : Froome s’en est allé avec son ancien coéquipier Richie Porte (BMC). Il n’a certes pas creusé de gros écarts, puisque les quatre premiers coureurs le précédant au général sont tous arrivés à moins de 40s, mais le britannique a clairement démontré qu’à part un accident il filait tout droit vers un troisième sacre sur la Grande Boucle.

Concernant l’étape, là il y a eu du suspense : l’échappée a mis du temps à se constituer, mais elle a finalement pris forme dans la Côte de Saanenmöser (3ème catégorie, 6,6 km à 4,8 %). Au total quatorze coureurs se sont réunis à l’avant, dont les deux Tinkoff Peter Sagan, et Rafal Majka, qui lui repartait à la chasse aux points pour le maillot à pois et visait également le succès après sa deuxième place dimanche. Dans la montée finale Majka était d’ailleurs toujours en lice pour lever les bras, avec également Jarlinson Pantano (IAM) et Ilnur Zakarin (Katusha). Ce dernier a fini par distancer Majka dans un premier temps, puis Pantano. En mai, lors du Giro, Zakarin avait dû abandonner après une chute dans le Col d’Agnel, cette fois-ci il a enfin pu goûter à l’ivresse de la victoire.

Majka a fini sur la troisième marche du podium et il a renforcé son maillot à pois, qu’il espère bien fête sur les Champs-Élysées : "Je ne suis pas déçu, c'est le sport. Je n'ai toujours pas remporté une étape, c'est vrai, mais toutes ces échappées m'ont permis de collecter beaucoup de points et d'avoir ce maillot à pois. Mon objectif maintenant, c'est de le conserver jusqu'à Paris, de même que Peter doit ramener le vert. Nous ferons tout pour y arriver. Sagan est une machine, il est même impressionnant pour aider dans les ascensions. C'est le plus fort, dans la montagne et en plaine. Aujourd'hui, Zakarin était au-dessus, il n'y avait rien à faire pour l'empêcher de gagner".

 

- Classement de l’étape : 

1. ZAKARIN Ilnur (Katusha) 4h36mn33s  

2. PANTANO Jarlinson (IAM) à 55s

3. MAJKA Rafal (Tinkoff) à 1mn26s

4. DURASEK Kristijan (Lampre-Merida) à 1mn32s

5. FEILLU Brice (Fortuneo-Vital Concept) à 02mn33s

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 77h25mn10s  

2. MOLLEMA Bauke (Trek-Segafredo) à 2mn27s

3. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 2mn53s

4. QUINTANA Nairo (Movistar) à 3mn27s

5. BARDET Romain (AG2R La Mondiale) à 4mn15s

11. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 7mn03s

 

 

 

Profil 18ème étape (contre-la-montre individuel) : 

 

18.jpg

 

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


20/07/2016
0 Poster un commentaire

Résultat 16ème étape TDF : Magique Peter

16B 2.jpg

 

"Impérial magique lancé de vélo", ces mots, écrits en français sur Twitter, sont signés Ivan pour commenter le lundi au soleil de Peter Sagan, qui offre à la Tinkoff sa troisième victoire d’étape. Pour cette seizième journée, Peter était justement l’un des principaux favoris des jours. Car avant l’arrivée, en terre Suisse à Berne, une côté pavé se dressait sur le chemin des coureurs, terrain parfait pour le champion du monde. En effet au moment du sprint final certains sprinteurs manquaient à l’appel mais pas Peter, qui d’un tout petit rien a battu Alexander Kristoff (Katusha). Sondre Holst Enger (IAM) vient compléter le podium. Avant le Peter show il y a eu un autre joli numéro, avec les deux hommes de l’Etixx-Quick Step, Tony Martin et Julian Alaphilippe, qui dès le 13ème km ont voulu jouer la carte de l’échappée alors qu’alors que la partie était quasiment perdu d’avance. Les coeurs étaient vaillants mais les jambes des équipes de sprinteurs ont eu le dernier mot, à 20 km de Berne. 

Après la belle deuxième place de Rafal Majka, la Tinkoff renoue aujourd’hui avec le succès de Peter. Une victoire qu’il ne pensait pas sienne : "Je n'attendais pas le résultat, je pensais que j'étais deuxième jusqu'à ce qu'on vienne me dire que j'avais gagné. C'est incroyable. Après avoir fait tant de fois deuxième... La roue tourne. Je suis si heureux, si fier de mon équipe. Je les remercie pour tout leur travail aujourd’hui. Ils ont roulé à l’avant toute la journée car nous savions que le final était bien pour moi. C’était une longue étape, il faisait très chaud. Ensuite, c'était fou dans le final, très technique. Tout le monde voulait être dans ma roue. Je pense que Kristof a fait une erreur. Il jette son vélo trop tard et c'est comme ça que j'ai gagné."

 

 

- Classement de l’étape : 

1. SAGAN Peter (Tinkoff) 4h26mn02s  

2. KRISTOFF Alexander (Katusha)

3. ENGER Sondre Holst (IAM)

4. DEGENKOLB John (Giant-Alpecin)

5. MATTHEWS Michael (Orica-Bikeexchange)

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 72h40mn38s  

2. MOLLEMA Bauke (Trek-Segafredo) à 1mn47s

3. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 2mn45s

4. QUINTANA Nairo (Movistar) à 2mn59s

5. VALVERDE Alejandro (Movistar) à 3mn17s

11. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 5mn24s

 

 

 

Demain le Tour fait relâche, avant d'entamer sa dernière phase à partir de mercredi : 

 

17.jpg

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


18/07/2016
1 Poster un commentaire

Résultat 15ème étape TDF : Majka a fait le plein de pois

15B.jpg

 

Avant la semaine Alpestre, le Tour de France faisait escale dans le Jura à l’occasion de la 15ème étape du Tour de France, qui arrivait à Culoz. Une journée composée de six montées dont celles du Grand Colombier (hors catégorie, 12,8 km à 6,8 %) et des Lacets du Grand Colombier (1ère catégorie, 8,4 km à 7,6 %), les deux dernières. Le final n’était cependant pas au sommet, puisque après il y avait encore 14 km à parcourir pour rejoindre Culoz. Cela explique sans doute le fait que du côté des favoris il n’y a eu que de timides attaques mais pas de franche explication, permettant au maillot jaune Christopher Froome (Sky) de passer une sereine après-midi. Pour voir de l’action il fallait se tourner vers les échappés. Tout a commencer avec Rafal Majka au km 18. Le coureur de la Tinkoff partait aujourd’hui à la chasse au points de la montagne pour reprendre le maillot à pois. Il est sorti en compagnie d’Ilnur Zakarin (Katusha) mais dix kilomètres plus tard un groupe de 28 coureurs est revenu sur eux. Après de multiples attaques, dans le Grand Colombier on est reparti au point de départ, avec Majka et Zakarin en tête. Dans la descente Zakarin a été lâché et Jarlinson Pantano (IAM) s’est porté à la hauteur de Majka. Un duo qui a d’abord pris fin dans les Lacets du Grand Colombier, avec Majka plus à l’aise que Pantano. Mais qui s’est reformé dans la descente, Majka n’ayant eu que 20s d’avance au sommet, puis ayant ensuite fait une petite erreur de trajectoire dans la descente. Au jeu du sprint c’est Pantano qui a été incontestablement le plus fort. La troisième place a été prise par le français de l’AG2R La Mondiale, Alexis Vuillermoz, à 6s. Le groupe maillot jaune a fini à 3mn07s.

Rafal Majka, élu l’homme le plus combatif du jour et qui est ce soir meilleur grimpeur, se félicite de son étape : "J'ai vraiment tout essayé dans la montée pour aller chercher cette étape. Le résultat aurait peut-être été différent avec une arrivée en sommet…mais c'est comme ça. Je suis content de ma performance aujourd’hui. Ce n’est pas facile de prendre le maillot à pois et de gagner l'étape. Je voulais tout avoir, mais à la fin je ne tenais pas à prendre trop de risques dans la descente, car je suis tombé il y a quatre jours et je souffre encore un peu dans mes bras avec les vibrations de la route. Je savais que Pantano serait rapide à l'arrivée, mais je suis content de ma course aujourd’hui. Après tout, je peux quand même être satisfait de ma journée, je termine l'étape en 2ème position et je prends le maillot à pois. Il ne sera pas facile à garder, il y a d'autres coureurs motivés, nous avons par exemple vu Pauwels aujourd'hui. Le chemin est long jusqu'à Paris,  il y a encore de belles étapes dans les Alpes, et je compte bien recommencer".

 

 

- Classement de l’étape : 

1. PANTANO Jarlinson (IAM) 4h24mn49s  

2. MAJKA Rafal (Tinkoff)

3. VUILLERMOZ Alexis  (AG2R La Mondiale) à 6s

4. REICHENBACH Sébastien (FDJ) à 6s

5. ALAPHILIPPE Julian (Etixx-Quick Step) à 22s

 

- Classement général : 

1. FROOME Christopher (Sky) 68h14mn36s  

2. MOLLEMA Bauke (Trek-Segafredo) à 1mn47s

3. YATES Adam (Orica-Bikeexchange) à 2mn45s

4. QUINTANA Nairo (Movistar) à 2mn59s

5. VALVERDE Alejandro (Movistar) à 3mn17s

11. KREUZIGER Roman (Tinkoff) à 5mn24s

 

 

 

Profil 16ème étape : 

 

16.jpg

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!


17/07/2016
5 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :