www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

D'espoir et d'amour

TIBC.jpg

"Ensemble nous sommes grands, merci car avec vous à mes côtés je sais que je peux faire de grandes choses. Je vous aime". Des mots simples, à son image, et qui font comprendre combien Ivan a été profondément touché par l’élan d’affection qui a suivi l’annonce de son cancer. Depuis jeudi Ivan est rentré chez lui à Cassano Magnago, auprès de sa famille. Et en plus de leur précieux amour, il a pu savourer tous les nombreux messages qui lui ont été adressés ces derniers jours. Un fort soutien moral, auxquelles sont venues s’ajouter de très bonnes nouvelles post-opératoire. À son ami journaliste Pier Augusto Stagi de Tuttobici, Ivan explique qu’il est hier retourné voir le professeur Montorsi et que les données sont excellentes. Lundi il effectuera une autre visite à San Raffaele, et en fonction de l’examen histologique, il sera décidé quel traitement entreprendre. 

Du Tour de France à l’hôpital, Ivan est passé par toutes les émotions en l’espace de quelques jours. Mais l’heure est maintenant au soulagement et aux remerciements, à commencer par le Tour de France : "Je dois remercier la clinique mobile du Tour, car c’est grâce à eux que tout est parti. Ce sont eux qui ont mis en alerte Piet Moor, notre médecin à la Tinkoff-Saxo. Et c’est également grâce à eux qu’a été activé le staff médical de l’hôpital de Pau. Dans cette histoire, dans la malchance, beaucoup de choses ont bien fonctionné. Il y a eu rapidité, attention et compétence. Je dois remercier de tout coeur le directeur du Tour, Christian Prudhomme, qui s’est impliqué personnellement, qui n’a pas hésité un seul instant à mettre en marche son réseau. Et bien-sûr je remercie Roberto Corsetti, le professeur Montorsi et toute l’équipe de San Raffaele". 

À présent Ivan se repose donc dans la chaleur du cocon familial, et notamment de son épouse Micaela. Ensemble ils ont déjà traversé tant de difficultés. Ivan l’a souvent dit, Micaela est une femme discrète, qui n’aime pas être dans la lumière, mais qui est si présente au quotidien. Comme il l’avait été pendant les deux ans d’arrêt et le retour à la compétition, son rôle sera fondamental pour la guérison de notre Champion, même si elle dit ce matin dans la Provincia di Varese qu’Ivan est lui-même très fort : "Heureusement Ivan est toujours positif et optimiste, sa manière d’être c’est notre salut. Maintenant il va bien, nous sommes tous plus tranquilles, mais c’est lui qui nous rassure". Ivan rassure ses proches et encourage ses équipiers sur le Tour. Devant sa télé il participe au "team work" de la Tinkoff-Saxo et suit avec coeur et passion la course de son capitaine Alberto Contador : "Froome pour le moment est beaucoup plus fort, mais par expérience je sais qu’une course de trois semaines est imprévisible. Je reste optimiste pour Alberto : c’est un dur et un têtu, il a une volonté de fer et je le vois sur le podium à Paris. Quant à Vincenzo il est capable de tout. Bien-sûr son Tour est fort compromis, il a vécu beaucoup de situations difficiles, mais quelqu’un comme Vince ne doit jamais être donné pour fini. Celui qui fait ça s’en repentira amèrement". Que ce soit pour ses équipiers et amis, ou pour lui, Ivan est plein d’espoir. Quand la vie te donne cent raisons de pleurer, montres-lui que tu as mille raisons de sourire. 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



18/07/2015
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres