www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Ivan, un homme de défi

Course.jpg

 

Ivan a toujours été un homme de défi. Sur son vélo pendant 17 ans il est parti à la conquête des trophées les plus prestigieux. Le 5 octobre dernier il a mis un point final à sa carrière. Puis il en a immédiatement entamé une de dirigeant, en devenant coordinateur technique au sein de la Tinkoff, décidant par la même occasion de se remettre à étudier pour être le plus compétent possible dans ses nouvelles fonctions. En parallèle il s’est aussi mis à la course à pieds et s’est fixé un objectif : participer au marathon de Venise, le 23 octobre prochain. Actuellement sur le Tour de France, où il suit depuis la voiture les garçons Tinkoff, Ivan consacre dès qu’il le peut du temps à ses entraînements. 

En collaboration avec la Gazzetta, Ivan souhaite nous faire partager chaque semaine sa préparation pour le jour j. Voici son premier journal, écrit en terre française : 

 

 

"Pendant 37 ans le vélo a toujours fait partie de ma vie : 17 saisons en tant que professionnel, deux Tour d’Italie gagnés, deux fois sur le podium du Tour de France. Quand en octobre j’ai choisi de me retirer, j’ai cependant redécouvert une passion importante. Avec le problème que j’ai eu, le cancer au testicule qui m’a été diagnostiqué lors du dernier Tour et pour lequel j’ai été opéré, le cyclisme n’était plus indiqué. Ainsi je me suis mis à la course à pieds. En premier lieu, j’ai demandé conseil à Davide Cassani, l’actuel commissaire technique de l’équipe nationale de cyclisme, une personne qui a réussi à concilier course et deux roues. J’ai commencé par des marches et des petites courses de plus en plus souvent. Puis est née une idée.

Dimanche 23 octobre je veux participer au marathon de Venise. J’ai choisi ce rendez-vous car je veux que mon marathon soit en Italie, dans une ville superbe, et parce qu’il se court dans une période durant laquelle le travail me laisse un peu de temps libre. Depuis cette saison je suis en effet coordinateur technique pour la Tinkoff, l’équipe d’Alberto Contador et Peter Sagan, ma dernière équipe en tant que coureur. Depuis le deux juillet je suis en voiture nos neuf garçons dans l’aventure du Tour de France, mais en même temps j’ai un programme d’entraînement bien précis : ce sera mon Tour à pieds…

Tout d’abord, avant de partir pour la France j’ai eu une première phase durant laquelle mon physique a dû s’adapter à ce type d’effort. Cyclisme et course à pieds sont très différents, il n’y pas seulement les muscles que nous employons qui changent. Banalement, dans le cyclisme tu es « attaché » au vélo, lors de la course à pieds tu utilises tout le corps. J’ai également découvert que courir libère la tête, fait se sentir bien. Et cela pour moi est le principe le plus important : le sport doit être bien-être, sourire. 

Durant le Tour je suis un programme plutôt flexible : sorties de 5, ou bien 10 ou 15 km en fonction de la forme physique et du temps que j’ai à disposition. Voici mes habitudes : je me réveille à 6h50, je bois un café, je fais une collation et je pars. Ici en France, si je ne réussis pas à courir le matin, je me rattrape le soir après l’arrivée de l’étape. Parfois je réussis à sortir le matin et à trouver aussi 30 minutes durant l’après-midi pour décompresser : un moyen de me libérer du stress de la journée. 

Une fois revenu en Italie je me dédierai à un travail plus spécifique. La première course française a été proche du Mont Saint-Michel, pour le départ du Tour. Une image de carte postale : je voyais du jaune partout, comme quand nos routes se colorent de rose pour le Giro. Chaque jour, pendant trois semaines, j’effectuerai mon programme d’entraînement et je vous raconterai mon expérience. À Venise nous y arriverons ensemble". 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



08/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres