www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

La force des idées

PVIvan.jpg

Coureur, coordinateur technique et maintenant directeur de journal…Non Ivan, n’a pas changé de métier, le cyclisme est et restera son grand amour. Mais hier notre Champion a été invité par La Provincia di Varese à vivre la création d’un journal. Le quotidien lui tient particulièrement à coeur, tant il lui a toujours été fidèle. L’espace d’une journée il s’est donc mis dans la peau d’Andrea Confalonieri, l’actuel directeur, et a réfléchi, avec l’ensemble de la rédaction, aux sujets à mettre dans le journal de ce jeudi. Très curieux de nature, Ivan a trouvé l’expérience fantastique. Ivan a apporté ses idées, ses opinions et il a également rédigé l’éditorial, que je vous propose de lire ci-dessous. Après l’éditorial, retrouvez une petite vidéo, tournée dans les locaux de La Provincia.

 

 

Chers lecteurs, je me trouve face à vous dans ce rôle complètement nouveau de directeur de La Provincia. Étrange, pour moi : habitué à répondre aux questions et à me placer face aux journalistes, je me retrouve à présent de l’autre côté. Je ne suis pas ici par hasard : avec La Provincia di Varese il y a un rapport d’estime et d’amitié consolidé. Ce quotidien à travers ses pages et ses personnes m’a suivi, m’a été proche dans les beaux moments comme dans ceux difficiles, il m’a raconté avec délicatesse et sensibilité. Avec Caio j’ai écrit un livre, avec Confa qui aujourd’hui s’est mis de côté pour me céder sa place il y a une amitié grandi avec le temps. 

En ce qui me concerne, je suis en train de vivre une année très importante et la journée d’aujourd’hui est une des premières occasions durant laquelle j’ai la possibilité de parler avec sérénité de mon futur sans nécessairement devoir raconter mon passé de cycliste. Je regarde autour de moi avec des yeux nouveaux, dépouillé de mes habits de sportif privilégié, fort d’un entourage qui s’occupait de ce qui se passait autour de moi car mon unique pensée était celle d’être fort sur le vélo. Je suis dans une position différente et pour cela plus difficile, mais en même temps très gratifiante, qui à la longue me rendra un homme meilleur : car maintenant je réussis vraiment à faire le bilan de mes expériences, même des plus négatives, que je ne n’ai pas oublié mais que je suis en train de réussir à comprendre comme jamais je ne l’avais fait. 

Ma journée en rédaction a commencé avec une nouvelle dramatique et inacceptable : celle de la mort d’un garçon de Varese. J’ai pensé que les seules paroles justes, auraient seulement pu les dire Davide et Fabrizio, deux pères qui ont récemment perdu deux fils, eux aussi jeunes de 18 ans. Et cela a été ainsi, avec eux qui ont dit la chose la plus vraie : "Dans ces moments-là les mots ne servent pas, il est seulement utile d’être proche". En rédaction on a ensuite parlé de politique : logique, vu que nous nous trouvons à quelques mois des élections communales et que donc, de politique, toute la ville est en train d’en parler. Si je n’en parlais pas, je manquerais à mon engagement à l’égard des lecteurs de La Provincia di Varese. Le climat de conflit ne sensibilise pas et ne génère jamais d’enthousiasme, et tout cela n’apporte pas d’idées. C’est une règle à laquelle on n’échappe pas, qui vaut dans le sport mais pas seulement : cela vaut en famille, dans une équipe, au travail et je crois aussi en politique. Ma terre est ici et je suis varesan, et c’est pour cela que j’aime Varese. Dans une ville comme Varese comptent les personnes et leur histoire personnelle. Les idées de chacun sont respectées, mais le "faire" et le "comment faire", dans les temps et avec la bonne façon, amènent des résultats qui s’inscrivent dans la durée. Car Varese est une ville à taille humaine, où l’homme compte.

 

Ivan 

 

 


 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres