www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Le casque c'est la vie

VCLV.jpg

 

 

"Le casque c’est la vie". Ces paroles sont signées Ivan. Notre Champion participera à une campagne de prévention pour le port de casque, lancée à l’initiative d’Andrea Cassani, maire de Gallarate, ville proche de Cassano Magnago où réside Ivan, et qui a été malheureusement touchée par le décès de deux cyclistes il y a peu. Cassani s’en remet à l’expérience d’Ivan pour sensibiliser ses concitoyens, comme il le dit dans La Provincia di Varese de ce dimanche : "Nous devons expliquer à qui utilise le vélo comment parcourir nos routes en toute sécurité. Surtout dans les endroits à risques comme les ronds-points, où viennent tout juste de perdre la vie deux garçons de 27 et 39 ans. Nous avons donc demander à Ivan d’expliquer comment se comporter quand on roule en ville. Il faut apprendre à cohabiter avec les camions et les voitures. Il y aussi de l’imprudence de la part des cyclistes qui doit être limitée. Ivan, de part son expérience professionnelle, peut vraiment nous donner des conseils utiles".

De l’expérience Ivan en a effectivement à partager, lui qui a porté le casque avant même que l’UCI ne le rende obligatoire en 2003 : "J’ai été un des premiers à le mettre car lors d’une de mes premières courses en tant que coureur pro, le Tour de Méditerranée, j’étais sans casque et je suis tombé en me cognant la tête et j’ai eu un traumatisme crânien. Depuis ce jour-là je ne l’ai plus enlevé, en course comme à l’entraînement. Puis en 2011, alors que j’étais sur l’Etna à préparer le Tour, une roue s’est coincée dans une bouche d’égout et j’ai fini par terre en cognant le visage. Si je n’avais pas eu le casque je serais certainement mort". Alors plus que jamais Ivan milite pour le port de casque : "Durant ma carrière j’ai énormément insisté sur deux points : l’importance d’utiliser le vélo pour les déplacements de tous les jours et la nécessité de le faire de la façon la plus sûre possible. Pour cela il faut apprendre les règles de cohabitation avec les autres utilisateurs de la route et surtout en endossant toujours le casque".

Pour sortir sereinement en vélo le casque doit donc être de mise, et ce quelle que soit l’utilisation que l’on en fait : "Il faut utiliser le vélo pour aller à l’école, au travail, pour le plaisir, pour rester en forme. Mais il faut s’en servir intelligemment : l’imprévu nous guette toujours et quand on se retrouve à terre en vélo, il n’y a pas de carrosserie pour nous protéger, il n’ y a pas non plus d’airbag. Le casque sauve la vie. Ma fille Domitilla va à l’école en vélo quand il fait beau. Au début elle ne voulait pas mettre de casque, elle avait peur que ses camarades se moquent d’elles. Maintenant elle est la meneuse d’un groupe qui sensibilise à l’utilisation du vélo pour aller à l’école et à l’utilisation du casque. C’est vraiment très important pour tout le monde Voilà pourquoi je suis très content de répondre à l’invitation du maire Cassani, et je serai très heureux de parler avec les enfants de Gallarate pour raconter mon histoire et passer le plus beau des messages. Le vélo nous unit : il a été le premier cadeau de nos parents. Et le vélo nous accompagne toute notre vie. Il faut apprendre à l’utiliser, et apprendre à bien l’utiliser, et surtout à l’utiliser avec le casque"… Le casque c’est la vie.

 

 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!

 



18/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres