www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Résultat 10ème étape du Giro : Une tranquille journée rose pour la Tinkoff-Saxo

Corsa.jpg

 

La dixième étape du Giro était l’idéal pour reprendre en douceur après la journée de repos d’hier. Son profil était en effet quasiment plat, à l’exception d’une petite côte à mi-étape. C’était aussi un jour rêvé pour les sprinteurs, avec une arrivée comme ils les aiment. Mais la beauté du cyclisme réside dans ses imprévues, et le Giro est une course qui offre fréquemment des rebondissements là où on n’en n’attend pas. Et c’est ainsi qu’il y en a eu deux en ce mardi : finalement la victoire n’est pas revenue à un sprinteur et un leader a perdu du temps. Le vainqueur il fallait en effet le chercher parmi les cinq échappés, sortis après seulement 4 km de course. Sur cinq coureurs, cinq italiens : Alan Marangoni (Cannondale-Garmin), Alessandro Malaguti (Nippo-Vini Fantini), Nicola Boem (Bardiani CSF), Matteo Busato (Southeast) et Oscar Gatto (Androni-Sidermec). Et plus que jamais on a vu les frères d’Italie en action, qui ont fort bien collaboré tout au long l’étape. L’écart n’a jamais été plus haut que 4mn47s mais les équipes de sprinteurs ont eu malgré tout beaucoup de mal à le faire redescendre.

Il y a eu du suspens jusqu’à Forlì et les échappés, choses rares, sont parvenus à avoir le peloton. Le malheureux Gatto a lui été victime d’une crevaison et n’a pas pu jouer sa chance. Marangoni a en revanche tenté la sienne, avant de se faire rattraper puis dépasser par Boem. Le coureur de la Bardiani a gagné dans un sprint à deux, avec Matteo Busato. Malaguti est venu compléter le podium. Le premier peloton est arrivé à 18s. Un peloton dans lequel ne figurait pas Richie Porte (Sky), qui a été retardé dans le final suite à une crevaison. L’australien a passé la ligne d’arrivée avec un retard de 47s. Mais ce soir ce retard est beaucoup plus lourd, il a été pénalisé de deux minutes par le jury du Giro. Car lors de la crevaison une nouvelle roue lui a été donnée par Simon Clarke (Orica GreenEdge) et non un coureur de son équipe. Or le règlement interdit de se faire aider par une personne extérieure à sa propre formation. À ce moment clés de la course le peloton était lancé à toute vitesse derrière les échappés, mais Porte n’avait alors aucun équipier proche de lui, et c’est donc Clarke qui l’a dépanné.

Du côté de la Tinkoff-Saxo la journée a été calme. Et l’équipe n’a pas eu besoin de rouler, celles des sprinteurs ayant pris très vite les commandes du peloton. Ivan, 85ème à 38s, a reçu ce soir un joli compliment de la part de son leader Alberto Contador, qui a eu ces belles paroles lors de la traditionnelle conférence de presse du maillot rose : "Ivan ici c’est mon père, mon directeur, c’est lui qui me dit où je dois être en course. Quand on retourne à l’hôtel le soir j’évalue toujours avec Ivan comme nous devrons faire pour l’étape du lendemain. Concernant mon épaule elle me fait toujours mal, mais je suis confiant, chaque jour qui passe c’est bon pour moi. Pour Richie Porte  je ne savais pas ce qui s’était passé dans le final, mais ça peut arriver à tout le monde, même lors d’une journée qui semble facile. Richie a crevé au pire moment, lorsque le groupe était à vive allure". Au général Alberto garde 3s d'avance sur Fabio Aru de l'Astana. Porte qui était troisième ce matin est à présent 12ème à 3mn09s. Ivan est 66ème à 50mn45s.

 

- Classement de l’étape : 

1. Nicola BOEM (Bardiani CFS) 4h26mn16s

2. Matteo BUSATO (Souheast) 

3. Alessandro MALAGUTI (Nippo-Vini Fantini) à 2s

4. Alan MARANGONI (Cannondale-Garmin) à 4s

5. Giacomo NIZZOLO (Trek Factory Racing) à 18s

31. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) à 18s 

85. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 38s

 

- Classement général : 

1. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) 42h58mn09s

2. Fabio ARU (Astana) à 3s 

3. Mikel LANDA MEANA (Astana) à 46s

4. Dario CATALDO (Astana) à 1mn16s

5. Roman KREUZIGER (Tinkoff-Saxo) à 1mn46s

66. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 50mn45s

 

 

Demain le Giro aura des accents de Formule 1 car la onzième étape, qui partira de Forlì, se terminera en effet sur le mythique circuit d’Imola, après 153 km. Une distance assez courte mais qui aura un profil très intense, avec dès le 24ème kilomètre une première côte : Passo del Trebbio (3ème catégorie, 6,3 km à 6,3 % de moyenne et des passages à 11 %). Puis en viendra une deuxième, avec Valico del Prugno (3ème catégorie, 5,6 km à 6,2 % et des passages à 9 %). Peu après les coureurs entreront sur le circuit final de 15,4 km à répéter quatre fois, et qui comprendra une petite montée, Tre Monti (4ème catégorie, 4,4 km à 4,1 % et des passages à 10 %). Lors du dernier passage sur Tre Monti il restera 7,6 km à parcourir. 

http://static.blog4ever.com/2014/01/760959/altimetria_11.jpg

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



19/05/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres