www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Résultat 15ème étape Vuelta : Alberto Contador, où quand le cyclisme devient art

pixiz-04-09-2016-22-31-28.jpg

 

Une journée de Cyclisme, avec un C majuscule, voilà ce que nous avons eu aujourd’hui le bonheur de vivre sur cette 15ème étape de la Vuelta. Et le maître d’oeuvre de cette magnifique étape ne pouvait être qu’Alberto Contador, coureur au panache unique. Ivan le définissait d'ailleurs il y a quelques jours comme le seul coureur à être capable de choses spectaculaires. Il n’y avait que 118,5 km mais ils ont fait trembler le classement général. Tout a commencé par une attaque de Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step), trois kilomètres après le départ. Puis Alberto Contador, au km 6, a accéléré. Voyant que le peloton était complètement désorganisé il a alors insisté, emmenant avec lui deux équipiers : Ivan Rovny et Yuri Trofimov. Le leader de la Vuelta, Nairo Quintana (Movistar), a profité de la pagaille pour suivre Alberto, également avec deux équipiers : Rúben Fernández et Jonathan Castroviejo. Dans ce groupe sont eux aussi joints Kenny Elissonde (FDJ), David de la Cruz (Etixx-Quick Step), Davide Formolo et Moreno Moser (Cannondale-Drapac), Omar Fraile (Dimension Data), Fabio Felline (Trek-Segafredo) et Matvey Mamykin (Kastuhsa).

À l’arrière le piégé du jour se nomme…Christopher Froome (Sky). Le deuxième du général n’a pas eu le temps de réagir et il s’est retrouvé avec un seul équipier. Très vite l’écart avec le groupe Quintana est monté à trois minutes. Panique à bord, touché mais cependant pas coulé. car le britannique a tenté de limiter aux mieux la casse, sans cependant réussir à combler le retard. Les hommes de tête, et notamment Alberto, ont en effet activement roulé. La montée finale de Sallent de Gállego-Aramón Formigal (1ère catégorie avec 14,5 km à 4,6 %) a été l’occasion pour Quintana d’assoir encore un peu plus sa domination. À deux kilomètres du sommet il a haussé le rythme. Alberto qui avait beaucoup travaillé, a logiquement payé ses efforts à 1,5 km de l’arrivée. Le premier attaquant du jour, Brambilla, en avait encore sous la pédale et il a pu défier et battre Quintana. Froome a quant à lui fini à 2mn40s.

Alberto s’est classé 6ème à 31s de Quintana. Au général il est désormais 4ème à 4mn02s du colombien. La victoire finale semble donc extrêmement difficile, mais le podium est plus que jamais envisageable. Ce soir El Pistolero, qui a été élu le plus combatif de l’étape, était tout sourire : "Je suis content de l’étape aujourd’hui. Hier soir je lisais le livre de route, en regardent les pourcentages des ascensions afin de voir ce que nous pourrions faire. Je savais que ce serait compliqué alors j’ai décidé de commencer à un rythme rapide. Je savais que je faisais un pari dangereux car je pouvais me faire rattraper dans le final. Mais c’est un pari qui je pense a conduit à un grand résultat. Parfois, tu ne gagnes pas, comme aujourd’hui, mais l’important c’est d’être content de ce que tu fais. Et je pense que les spectateurs ont apprécié, quel que soit le résultat du classement général. Je suis heureux de ce que nous avons réalisé, c’est une meilleure journée qu’hier. J’ai dû beaucoup rouler à l’avant durant la première heure, j’ai été généreux et je l’ai ressenti dans le final, mais j’ai fait ce qu’il fallait, autrement nous aurions été repris. Demain ce sera moins exigeant, mais, encore une fois, chaque jour est une autre histoire".

Le directeur sportif de la Tinkoff, Steven De Jongh, peut se féliciter du coup de maître tactique de son équipe : "Ce fut une grande étape de la part de tous les garçons aujourd’hui. Nous savions que le départ serait trépidant et nous voulions donc avoir des hommes à l’avant. Mais le peloton s’est tellement divisé qu’Alberto a décidé d’y aller. Orica et Sky se sont retrouvés isolés et ils ont perdu de plus en plus de temps. L’équipe a fait un grand travail autour d’Alberto. Chapeau à Ivan Rovny et Yuri Trofimov, ils ont tellement travaillé dur. Et chapeau à Alberto, c’est incroyable de voir comment il se bat. Il contribue à faire bouger la Vuelta. Encore une fois, je suis fier du travail que tous les garçons ont accompli aujourd’hui". 

 

 

- Classement de l’étape : 

1. BRAMBILLA Gianluca (Etixx-Quick Step) 2h54mn30s  

2. QUINTANA Nairo (Movistar) à 3s

3. FELLINE Fabio (Trek-Segafredo) à 25s

4. ELISSONDE KENNY (FDJ) à 28s

5. DE LA CRUZ David (Etixx-Quick Step) à 31s

6. CONTADOR Alberto (Tinkoff) à 34s

 

- Classement général : 

1. QUINTANA Nairo (Movistar) 61h36mn07s  

2. FROOME Christopher (Sky) à 3mn37s

3. CHAVES Johan Esteban (Orica Bikeexchange) à 3mn57s

4. CONTADOR Alberto (Tinkoff) à 4mn02s

5. YATES Simon (Orica Bikeexchange) à 5mn07s

 

 

 

Lundi départ d’Alcañiz pour arriver à Peñíscola, après 156,4 km. Les coureurs ne trouveront sur leur chemin qu’une seule montée : (Castillo de Morella, 3ème catégorie, 3,4 km à 5,2 %).

 

16.png

FORZA IVAN !!!!!



04/09/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres