www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Résultat 2ème étape TDF : Le bon coup de la Tinkoff-Saxo

Corsa 3.jpg

 

Ivan le disait il y a quelques jours, sur le Tour de France il peut se passer quelque chose à tout moment. Et cette deuxième étape en terre hollandaise en a été la parfaite illustration. En effet la journée a été riche en rebondissement. Et si le chrono d’hier a placé les favoris dans des temps voisins, il y a ce soir déjà des écarts. Sur un profil complètement plat entre Utrecht et Zélande le danger est venu du vent. Le début d’étape a été animé par quatre échappés, partis dès le lever du drapeau, Armindo Fonseca (Bretagne- Séché Environnement), Perrig Quemeneur (Europcar), Stef Clement (IAM) et Jan Barta (Bora-Argon 18). Mais ce sont ensuite les coups de bordures qui ont enflammé la course, condamnant par la même occasion l’échappée, dont l’avance n’aura jamais dépassé les 2mn45s. Car au fil des kilomètres le mauvais temps s’est installé et le vent s’est levé. Et cela a inspiré la Tinkoff-Saxo d’Alberto Contador, qui s’est portée en tête du peloton. Un rythme élevé qui a commencé à provoquer des cassures. Puis la Tinkoff a été appuyée par la Sky de Christopher Froome et également l’Etixx-Quick Step du champion du monde Michal Kwiatkowski et du sprinteur Mark Cavendish, ainsi que par la Lotto-Soudal. 

Et à un peu plus de 60 km de l’arrivée, gros coup de tonnerre, au sens propre comme au figuré, avec une nouvelle cassure, ayant cette fois-ci d’importantes conséquences, avec Nairo Quintana (Movistar) ou encore Thibaut Pinot (FDJ) distancés. Les choses sont devenues encore un peu plus critiques quelques kilomètres plus tard, avec Vincenzo Nibali (Astana) qui s’est à son tour retrouvé à l’arrière. Un groupe Quintana-Nibali s’est alors formé, mais les 25 coureurs restés à l’avant, dont Alberto et Froome ont uni leurs efforts pour creuser l’écart. Alberto qui était entouré par Michael Rogers, Roman Kreuziger et Peter Sagan. Peter avait ce dimanche une belle opportunité de victoire, et après avoir été retardé suite à une crevaison il est parvenu à réintégrer le groupe. Un groupe dans lequel il restait encore des grands noms du sprint comme Mark Cavendish et André Greipel. Et c’est justement ce dernier qui a obtenu la victoire. Il s’en est fallu de très peu, mais malheureusement Peter termine deuxième et Fabian Cancellara (Trek) a pris la troisième place et le maillot jaune. Le groupe Quintana-Nibali a passé la ligne avec un retard d’1mn28s. 

Ivan, 115ème de l’étape à 5mn04s, a fini dans un groupe où il y avait également son équipier Rafal Majka. Ce soir la Tinkoff-Saxo peut avoir la sourire, avec la stratégie des bordures qui a parfaitement fonctionné. Alberto est content de la bonne opération réalisée : "Je suis heureux de la façon dont nous avons couru aujourd’hui. C’était une journée où l’on pouvait prendre du temps. C’est dommage que certaines équipes comme la BMC ou la Sky n’ont travaillé qu’à la fin. Cependant ils nous ont quand même donné un coup de main et je suis satisfait du résultat. En ce qui me concerne ça n’a pas été très fatiguant et en plus nous avons évité les chutes. Je tiens à remercier mes équipiers pour leur travail et l’accent est désormais mis ce soir sur la récupération car une étape difficile nous attend demain. C’est toujours bon d’avoir quelques-uns des principaux rivaux derrière moi au classement général, mais nous avons encore un long chemin devant nous et je pense que l’avantage pris aujourd’hui ne signifiera rien en fin de Tour". 

 

- Classement de l’étape : 

1. André GREIPEL (Lotto-Soudal) 3h29mn03s

2. Peter SAGAN (Tinkoff-Saxo) 

3. Fabian CANCELLARA (Trek)

4. Mark CAVENDISH (Etixx-Quick Step)

5. Daniel OSS (BMC)

13. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) à 4s

115. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 5mn04s

 

- Classement général : 

1. Fabian CANCELLARA (Trek) 3h44mn01s

2. Tony MARTIN (Etixx- Quick Step) à 3s

3. Tom DUMOULIN (Giant-Alpecin) à 6s

4. Peter SAGAN (Tinkoff-Saxo) à 33s

5. Geraint THOMAS (Sky) à 35s

14. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) à 1mn

169. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 6mn47s

 

 

Demain direction la Belgique, pour une étape qui aura des airs de Flèche Wallonne, avec un départ d’Anvers et une arrivée, après 159,5 km, sur le célèbre Mur de Huy. Le Mur, classé en troisième catégorie, fait 1,3 km à 9,6 % de pente moyenne et des passages dépassant les 20 %. Il sera important d’être bien placé au pied du mur et pour cela les coureurs devront bien négocier les trois autres côtes, toutes de quatrième catégorie, qui le précéderont : Bohissau (2,4 km à 5,5 %), Ereffe (2,1 km à 5 %) et Cherave (1,3 km à 8,1 %).

 

http://static.blog4ever.com/2014/01/760959/3.png

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



05/07/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres