www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Résultat 8ème étape Giro : À Campitello un toujours rose Alberto

Corsa 8.jpg

 

Hier on se demandait si Alberto Contador allait être au départ. Après la rassurante étape de la veille on se posait ce matin la question de savoir si El Pistolero allait à nouveau tenir le choc, sur cette fois-ci une journée plus compliquée, du fait de l’ascension finale de Campitello Matese (1ère catégorie, 13 km à 6,9 % et des passages à 12 %). La route a parlé et l’excellente nouvelle c’est qu’Alberto est bien là, avec les autres favoris, et qu’il est ce soir toujours en rose. Il a même repris 2s à Fabio Aru (Astana), en se plaçant en début de course à la deuxième place d’un sprint intermédiaire. Dans la montée finale il a ensuite subi les attaques d’Aru mais Alberto a pu suivre sans problème le rythme de l’Italien, de même que Richie Porte (Sky). Au terme de cette huitième étape, même si la douleur à son épaule gauche est toujours présente, il peut avoir le sourire : "Je savais qu’aussi bien Aru que Porte auraient essayé d’attaquer, mais j’ai uniquement pensé à controller et gérer les forces, je ne pouvais rien faire d’autres. Avec mon épaule ce n’est pas pratique, je dors avec le bras immobilisé, donc ce n’est pas simple, surtout en ces premiers jours. Et je dois me rappeler que j’ai un problème au bras, ne pas faire de faux mouvements. En réalité je suis surtout un peu préoccupé pour le chrono, où je devrai tenir dans une position encore plus dure. Mais le temps joue en ma faveur et c’est aujourd’hui un bon résultat. Concernant le sprint intermédiaire, disons que j’ai plus d’expérience que Fabio Aru et j’ai saisi l’occasion au vol. Mais j’ai un grand respect et une grande admiration pour lui. Je me revois plus jeune, il fera la grandeur du cyclisme italien". La Tinkoff-Saxo passera donc une nouvelle rose soirée.

Ivan a quant à lui pris la 47ème place, à 9mn53s du vainqueur Beñat Intxausti de la Movistar. Il n’était plus avec Alberto dans Campitello, mais il a comme les autres jours entouré son leader une grande partie de l’étape : "Je suis content du déroulement de l'étape aujourd'hui et du fait qu'Alberto conserve la tête du général. Le Giro est encore long, Milano est encore loin. C'est normal de dépenser beaucoup d'énergie à l'avant du peloton et dans le vent quand on a le maillot de leader. Sur une étape comme celle-ci la règle de base s'est de rester ensemble et de s'entraider tout au long de l'étape. Nous espérons avoir encore quinze jours à passer à l'avant, ça nous coûte bien-sur de l'énergie mais quand on a un grand leader il faut être là".

Intxausti a pour sa part obtenu la victoire en solitaire, après avoir fait partie d’une échappée de douze coureurs avec Przemyslaw Niemiec (Lampre Merida), Branislau Samoilau (CCC), Thomas Danielson (Cannondale Garmin), Carlos Betancur (Ag2r La Mondiale), Mauro Finetto (Southeast), Sebastien Reichenbach (IAM Cycling), Kristof Vandewalle (Trek Factory Racing), Franco Pellizotti (Androni), Ilnur Zakarin (Katusha), Francesco Manuel Bongiorno (Bardiani CSF) et Steven Kruijswijk (Lotto NL Jumbo). Une échappée qui a eu du mal à se former, le rythme soutenu du peloton bloquant la course. Intxausti est allé ensuite chercher son succès dans l’ultime ascension. Sur la ligne il a pointé les doigts vers le ciel, en la mémoire de son ami Xavier Tondo, coureur cycliste décédé accidentellement chez lui en 2011.   

 

- Classement de l’étape : 

1. Beñat INTXAUSTI (Movistar) 4h51mn34s

2. Mikel LANDA MEANA (Astana) à 20s

3. Sébastien REICHENBACH (IAM) à 31s

4. Fabio ARU (Astana) à 35s

5. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) à 35s 

47. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 9mn53s

 

- Classement général : 

1. Alberto CONTADOR (Tinkoff-Saxo) 32h40mn07s

2. Fabio ARU (Astana) à 4s 

3. Richie PORTE (Sky) à 22s

4. Dario CATALDO (Astana) à 30s

5. Mikel LANDA MEANA (Astana) à 42s

54. Ivan BASSO (Tinkoff-Saxo) à 36mn53s

 

 

Pas de repos domenicale pour les coureurs du Giro, qui affronteront demain la difficile étape entre Benevento et San Giorgio del Sannio. Difficile car les 215 km seront constamment en montées-descentes. Trois ascensions sont au menu avec : Monte Terminio (2ème catégorie, 20 km à 4,2 % de moyenne et des passages à 9 %), Colle Moella (1ère catégorie, 9,5 km à 6,3 % et des passages à 12 %). L’ultime montée sera de deuxième catégorie, le Passo Serra et ses 3,6 km à 8 % et ses passages à 13 %. Après le Serra il y a aura une courte et rapide descente, qui emmènera le peloton jusqu’aux cinq derniers kilomètres. Les 600 mètres seront eux à nouveau inclinés, avec une pente de 3 %. 

https://static.blog4ever.com/2014/01/760959/altimetria_09.jpg

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



16/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres