www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Nutrition et suite de la saison

Partenza 4.jpg

Le Passo San Pellegrino, jeudi dernier le Tour d’Italie y faisait étape et Ivan était alors parti en échappée. Depuis le Giro s’est conclu a Trieste par la victoire de Nairo Quintana. Mais la course à peine terminée, Ivan est revenu dans les Dolomites. Après un lundi passé auprès des siens, Ivan a repris la direction du Passo pour retrouver ses équipiers. Certains y sont déjà en stage depuis fin mai, et les autres coureurs sont arrivés mardi pour participer pendant deux jours à un atelier de travail basé sur la nutrition. À l’initiative de ce "workshop", le sponsor français Sojasun qui était l’an passé dans le peloton. Après l’arrêt de l’équipe fin 2013, Sojasun s’est associé à Cannondale en début de saison et depuis avril dernier son nom est présent sur le maillot de l’équipe. Sojasun est donc venu à la rencontre des coureurs afin de mieux faire connaître ses produits et d’échanger des idées avec les hommes de la formation italienne. Créée il y a 25 ans en Bretagne, la marque fabrique des plats, des desserts, des boissons à base de soja ou de riz. Le soja dispose de nombreux atouts nutritionnels, avec notamment une grande teneur en protéines et en vitamines. 

Après ces deux journées de réflexion sur l’alimentation, Ivan va maintenant se pencher sur la suite de sa saison. Sa prochaine course sera le 28 juin prochain, avec le championnat d’Italie. Après un difficile Giro, notre Champion, bien loin de vouloir raccrocher, veut se reconstruire. Et s’il n’entend plus disputer les grands tours en capitaine, il compte bien encore jouer sa chance sur d’autres épreuves : "Dans ce Giro j’ai beaucoup semé et je n’ai rien récolté : c’est une chose qui arrive rarement dans le cyclisme. Je dois comprendre ce qui n’a pas fonctionné pour définir une seconde partie de saison qui puisse apporter quelques satisfactions. Il y a eu un changement de génération, c’est indiscutable : l’âge on ne peut pas l’arrêter, et ces garçons avec qui j’arrivais avant à rivaliser désormais me dépassent. Moi je ne suis pas au niveau de Quintana ou Aru, mais je suis convaincu d’être quelque chose de mieux par rapport à ce qui s’est vu durant ce Giro. Dimanche matin je me suis réveillé et je me suis surpris à programmer les prochains entraînements et les prochaines courses. Je raisonne encore en coureur, ce n’est pas du tout fini". Et Ivan a bien raison  de penser ainsi, car la vie est une longue histoire, mais un mauvais chapitre ne signifie pas nécessairement la fin du livre...

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



04/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres