www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Résultat 11ème étape Giro : Rogers l'audacieux

Partenza.jpg

 

Cette onzième étape du Giro, longue de 249 km n’a une nouvelle fois pas manqué de son lot de rebondissements. Et si la distance était grande, les coureurs l’ont parcourue à haute vitesse, avec une moyenne de course dépassant les 40 km/h. La tension était présente dès le départ et c’est ainsi que malgré plusieurs tentatives, l’échappée n’a pu se former qu’après 61 km de course. Ils furent quatorze coureurs à se mettre en avant : l’équipier d’Ivan, Moreno Moser, Francis Mourey de la FDJ, Manuel Bongiorno et Enrico Barbin de la Bardiani-CSF, Daniel Moreno et Eduard Vorganov de la Katusha, Perrig Quemeneur, Romain Sicard et Bjorn Thurau de l’Europcar, Yonathan Monsalve de la Neri Sottoli, Georg Preidler de la Giant-Shimano, Philip Deignan de la Sky, Nicolas Roche et Ivan Rovny de la Tinkoff-Saxo. L’entente de ces quatorze hommes n’a pas été des meilleures. Après des kilomètres d’attaques et de contre-attaques le peloton a fini par tous les reprendre. 

Un peloton qui a connu plusieurs chutes, dont une dans la descente de la première difficulté du jour, le Passo Cento Croci. Il y en a également eu une à environ 70 km de l’arrivée, impliquant Steve Morabito de la BMC, l’homme clés du maillot rose Cadel Evans pour la montagne. Ce dernier est venu demander à l’équipe Androni Giocattoli, qui imprimait un fort rythme en tête, de ralentir. Mais c’était oublier un peu vite que jeudi dernier, lors de la grosse chute de Montecassino, son équipe BMC a continué son effort sans s’occuper des hommes à terre. L’Androni n’a donc logiquement pas répondu favorablement à l’appel d’Evans et a maintenu son allure pour revenir sur les échappés. Dans la descente de la deuxième et dernière montée de l’étape, à 20 km de la fin, Michael Rogers de la Tinkoff-Saxo a essayé de saisir sa chance. Il fallait oser, mais l’australien a eu raison car derrière on a tardé à réagir. C’est finalement avec 10s d’avance sur le premier peloton de trente-neuf coureurs que Rogers a triomphé à Savona. Simon Gescke de la Giant-Shimano et Enrico Battaglin de la Bardiani sont venus compléter le podium.

Ivan a conclu l’étape avec ce premier groupe, en 38ème position. Après l’étape il a été interviewé au micro de la Rai. Il s’est exprimé sur le chrono de demain : "C’est un chrono difficile, qui arrive surtout après une dure journée comme celle-ci. Et comme d’habitude il faudra le faire à fond". Ivan est aussi revenu sur les rumeurs de plus en plus insistantes qui l’annoncent l’an prochain à la Tinkoff-Saxo, avec son coéquipier Peter Sagan. Dans la Gazzetta de ce matin, il est dit qu’Ivan et Peter vont signer pour deux ans dans l’équipe de Bjarne Riis. Peter serait leader sur les classiques et Ivan se mettrait au service d’Alberto Contador : "Tout ce que je peux dire sur mon futur c’est que je ne veux plus de responsabilités sur mes épaules, mais courir pour aider un grand champion", déclare Ivan à la Gazzetta. Sur la Rai il n’a pas voulu en dire plus : "La seule chose vraie c’est que nous sommes au Tour d’Italie et qu’il y a encore devant nous les dix jours les plus durs. Je suis bien et indépendamment des résultats de demain c’est un très beau Giro, un Giro qui est encore très ouvert. Vous avez vu aujourd’hui l’échappée semblait allait au bout mais il y a eu à l’inverse une bataille incroyable. Les coureurs sont arrivés très fatigués. C’est un Giro très très difficile, où il faut un grand mental". Cadel Evans conserve sa tunique rose. Ivan gagne une place, 10ème à 2mn01s, car Diego Ulissi qui occupait la septième place du général a chuté et a été retardé. 

 

- Classement de l’étape :

1. Michael ROGERS (Tinkoff-Saxo) 5h48mn07s

2. Simon GESCKE (Giant-Shimano) à 10s

3. Enrico BATTAGLIN (Bardiani-CSF) à 10s

4. Wilco KELDERMAN (Belkin) à 10s

5. Gianluca BRAMBILLA (Omega Pharma-Quick Step) à 10s

38. Ivan BASSO (Cannondale) à 10s

 

- Classement général : 

1. Cadel EVANS (BMC) 48h39mn04s

2. Rigoberto URAN (Omega-Pharma Quick Step) à 57s 

3. Rafal MAJKA (Tinkoff-Saxo) à 1mn10s

4. Domenico POZZOVIVO (AG2r La Mondiale) à 1mn20s

5. Steve MORABITO (BMC) à 1mn31s

10. Ivan BASSO (Cannondale) à 2mn01s

 

 

Place à l’exercice chronométré demain entre Barbaresco et Barolo. Un long contre-la-montre individuel de 41,9 km sur celle qu’on surnomme "la route des vins", en raison des nombreuses vignes présentes. En début de chrono une montée sera franchie, Boscasso (4ème catégorie, 3,1 km à 5 % de pente moyenne et des passages à 8 %).

Ivan s'élancera à 15h53.

https://static.blog4ever.com/2014/01/760959/artfichier_760959_3702455_201405010525146.jpg

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



21/05/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres