www.ivanbassodailyblog.com

Ivan Basso Daily Blog

Un rêve nommé Giro

RB.jpg

 

La douceur de la Toscane pour mieux préparer la dureté du Giro, Ivan vient ce jeudi d’achever un stage d’une huitaine de jours à Riotorto. En décembre dernier l’ensemble de la Cannondale était venu y faire le premier stage de préparation de la saison 2014. Cette fois-ci le groupe était plus restreint, car certains coureurs ont repris la saison au Tour de San Luis en Argentine, ou au Tour Down Under en Australie. Mais si dans ces deux pays la chaleur y est en ce moment écrasante, à Riotorto Ivan a pu bénéficier d’excellentes conditions météorologiques, en étant à la fois loin du froid et loin de la canicule. Avec Ivan étaient notamment présents le préparateur physique Mattia Michelusi et les coureurs Alan Marangoni, Daniele Ratto, Kristijan Koren et les deux jeunes professionnels Davide Villela et Davide Formolo. L’occasion pour ces derniers d’apprendre auprès d’Ivan, de profiter de son expérience et de ses conseils. Davide Formolo, 21 ans, est particulièrement fier de vivre ses premiers pas chez les pros, en compagnie de celui qu’il admirait devant sa télé, comme il le disait hier dans l’émission de radio italienne, Ultimo Chilometro : "Le vélo est ma passion, j’aime soigner tous les détails et avec Ivan j’ai appris ce que signifie s’entraîner. Je regardais les courses à la télévisions et je le voyais toujours acteur, alors cela a été beau de se retrouver dans la même équipe et de maintenant pouvoir apprendre de lui. Il a un grand mental et quand il se fixe un objectif il se donne à fond pour y parvenir". Et l’estime entre les deux hommes est réciproque. Il y a quelques jours Ivan est d’ailleurs resté surpris par la réaction de son coéquipier, alors qu’ils venaient de finir une sortie cinq heures : "Il m’a dit:  "que c’est beau de faire du vélo". D’habitude c’est une chose que je me répète tout seul, cela ne m’était jamais arrivé de l’entendre dire par quelqu’un d’autre. Davide est un prédestiné". 

Si Ivan a pris la jeunesse sous son aile, il est aussi concentré sur l’objectif majeur de son année 2014, le Tour d’Italie. Son début de saison est désormais tout proche, puisqu’il aura lieu dimanche 2 février, à l’occasion du Gran Premio Costa degli Etruschi. À Riotorto il a travaillé durement pour partir sur de bonnes bases. En plus des entraînements avec le vélo de route il a effectué des sorties avec son vélo de contre-la-montre. Car sur l’épreuve chronométrée Ivan ne désarme pas et compte s’améliorer : "Je crois que je peux être bon à chrono". L’an passé la malchance n’a cessé de le poursuivre mais rien n’entame la motivation de notre Champion : "Les résultats arrivent avec la détermination et la capacité de vivre chaque jour comme si c’était le plus important de l’année. Je ne suis plus parmi les plus forts mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas capable de viser un podium sur le Giro ou sur la Vuelta". Même si pour l’heure il n’est pas encore question d’être compétitif, en coureur expérimenté Ivan sait que la forme s’obtient de manière progressive, pas à pas, sans brûler les étapes. Début janvier il comparait la préparation d’un grand tour à l’ascension de l’Everest, insistant sur le fait qu’il ne fallait pas être à un haut niveau trop tôt, au risque de le payer ensuite lors du moment décisif. C’est en Espagne, au Tour de Catalogne, qui se déroulera du 24 au 30 mars, qu’Ivan souhaite commencer à se montrer et démontrer qu’il faudra compter sur lui en mai prochain. Auparavant il se rendra sur le continent Asiatique pour le Tour de Taiwan, du 9 au 13 mars. Puis après la Catalogne il reprendra la compétition en avril avec, du 22 au 25 le Giro del Trentino et du 29 avril au 4 mai, le Tour de Romandie. D’ici le 9 mai, date du départ du Giro, tous les espoirs sont permis. "Les rêves sont quotidienneté", paroles d’Ivan. 

 

 

 

 

FORZA IVAN !!!!!



23/01/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres